Règle générale concernant les circonscriptions

Un candidat ne peut pas se présenter à plus qu’une élection.

Élections européennes

Les candidats sont répartis en trois collèges électoraux :

·         néerlandais : 12 sièges au Parlement européen ;

·         français : 8 sièges ;

·         germanophone : un siège.

Les électeurs habitant la Région flamande peuvent voter uniquement pour des candidats du collège électoral néerlandais.

Les électeurs de la Région wallonne (sauf le canton d’Eupen), peuvent voter uniquement pour des candidats du collège électoral français.

Les électeurs de Bruxelles et du canton de Rhode-Saint-Genèse peuvent choisir entre le collège électoral néerlandais et français.

Les électeurs des 9 communes du canton d’Eupen peuvent voter uniquement pour le collège électoral germanophone.

 

Élections fédérales

Les membres du Sénat ne sont plus élus directement par la population. Les élections générales ne concernent donc plus que la Chambre des Représentants.

Les circonscriptions correspondent aux Provinces.

Les candidats ne doivent pas nécessairement résider dans la circonscription où ils se présentent.

Les électeurs de Bruxelles n’ont pas à choisir de groupe linguistique. Le bulletin de vote comprend tous les partis, qu’ils soient francophones, néerlandophones ou mixtes.

Les habitants de Fourons voulant voter sur une liste de Liège peuvent se rendre à Aubel.

Les habitants de Comines-Mouscron voulant voter sur une liste de Flandre occidentale, peuvent se rendre à Heuvelland.

 

Élections régionales et communautaires

Le candidat doit résider dans la Région où il se présente.

En Flandres les circonscriptions correspondent aux Provinces ; en Wallonie il y a plusieurs circonscriptions par Province.

Il y a un seul Parlement pour la Région et la Communauté flamande. Étant donné que les Flamands de Bruxelles font partie de la Communauté flamande, ils peuvent élire directement 6 membres du Parlements flamand. Ils forment la sixième circonscription pour le Parlement flamand.

Dans la cabine de vote, les électeurs de Bruxelles commencent par choisir leur groupe linguistique. Les francophones votent uniquement pour les listes francophones pour le Parlement bruxellois. Les Flamands de Bruxelles doivent donc voter deux fois : pour le Parlement de la Région bruxelloise (en n’ayant accès qu’aux listes flamandes) et pour le Parlement flamand.

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles n’est pas élu directement. Il est composé de membres francophones du Parlement wallon et du Parlement bruxellois.

Voir aussi les cas particuliers.

 

Cas particuliers

Bruxelles

Le Bruxellois vote toujours électroniquement. D’abord les « européennes » : il choisit entre collège néerlandophone ou francophone. Ensuite les « fédérales » : il vote pour une des listes bruxelloises. Puis les « régionales ». S’il choisit groupe linguistique français, il vote pour le Parlement bruxellois et cela s’arrête là. S’il choisit groupe linguistique néerlandais, il votera d’abord pour le Parlement bruxellois, pour un des partis flamands. Puis il sera invité à voter pour le Parlement flamand.

 

Belges résidents à l’étranger

Ils ne votent que pour l’élection de la Chambre. Ils ont une commune de rattachement, ce qui détermine leur circonscription.

S’ils sont résidents dans un autre État membre de l’Union européenne, ils peuvent aussi participer aux élections européennes.

 

Germanophones

Un candidat pour le Parlement de la Communauté germanophone peut aussi être candidat pour le Parlement wallon. 

Aux élections européennes les électeurs habitant le canton électoral d’Eupen (9 communes) ne peuvent voter que pour le collège germanophone.

Aux élections fédérales, les germanophones font partie de la circonscription de (la Province de) Liège, et trouveront éventuellement des candidats germanophones dans des listes spécifiques (germanophones) ou dans des listes mixtes (francophones + germanophones).

Aux élections régionales, les germanophones votent pour le Parlement wallon. Ils font partie de la circonscription de Verviers, et trouveront éventuellement des candidats germanophones dans des listes spécifiques (germanophones) ou dans des listes mixtes (francophones + germanophones).

Lors des élections régionales, les germanophones habitant dans 25 communes de la Province de Liège sont invités à voter pour le Parlement de la Communauté germanophone.

 

Rhode-Saint-Genèse

Les 6 communes « à facilités » de la périphérie bruxelloise forment ensemble le canton de Rhode-Saint-Genèse. Il s’agit de Rhode-Saint-Genèse, Drogenbos, Kraainem, Linkebeek, Wemmel et Wezembeek-Oppem.

Elles ont un régime spécial :

·         Pour les élections européennes : même statut que Bruxelles, c’est-à-dire choix entre le collège électoral néerlandais ou français.

·         Pour les élections fédérales : l'électeur reçoit un bulletin de vote avec les listes des deux circonscriptions : Brabant flamand et Bruxelles.

·         Pour les élections régionales : pas de régime spécial ; les habitants votent nécessairement pour le Parlement flamand, faisant partie de la circonscription Brabant flamand.